Intertextualité

♦ Commentaires patristiques :

 

Le site de référence est sans doute le site officiel de la Congrégation pour le clergé, intitulé Biblia clerus, présentant en français de nombreux commentaires patristiques et documents officiels. Il est accessible ici et facilement téléchargeable. Il peut être compléter avec une série de sites consacrés au Pères de l’Église :

 

  • Peresdeleglise.free, lié au Séminaire d’AIX-en-PROVENCE, autour de Marie-Christine HAZAËL-MASSIEUX (ici);
  • Patristique.org (ici);
  • tradere.org, site des frères Dominicains de TOULOUSE (ici);

 

Le lecteur français a aussi la chance inestimable de bénéficier de la remarquable collection Sources Chrétiennes (nouveau site ici), développée par la très brillante Université Catholique de LYON. Elle a déjà publié sur MATTHIEU les livres suivants :

 

  • HILAIRE de POITIERS, Sur Matthieu, SC254 (chap. 1-13) et 258 (chap. 14-33).
  • JÉRÔME, Commentaire sur Saint Matthieu, SC242 (livres 1-2) et 259 (livres 3-4).
  • ORIGÈNE, Commentaire sur l’Évangile selon Matthieu, SC162 (livres 10-11).

 

Le commentaire de MATTHIEU par JEAN CHRYSOSTOME dans une ancienne édition1 est disponible ici.

 

Les 17 questions sur l’évangile selon MATTHIEU, de saint AUGUSTIN2, sont accessibles ici.

 

♦ Poésie :

 

Paul CLAUDEL a consacré, en 1914, un poème à saint MATTHIEU3, dans une série consacrée aux « groupe des apôtres » dans le recueil Corona Benignitatis anni Dei4. Nous proposons le texte de ce poème et une courte étude ici.

 

♦ La forge à midrash :

 

Le site propose désormais un commentaire midrashique ((Pour découvrir le midrash juif, cliquez ici.)) et poétique du chapitre 14 de Mt. Ce travail en cours est accessible ici.

 

  1. Œuvres complètes, (éd. de M. JEANNIN), Bar-le-Duc, L. Guérin & Cie, éditeurs, 1865, Tome VII – Tome VIII, p. 1-91. []
  2. Oeuvres Complètes de Saint Augustin, Traduites pour la première fois en français, sous la direction de M. RAULX, (Tome Vème : « Commentaires sur l’Écriture », Bar-Le-Duc, L. Guérins & Cie éditeurs, 1867. p. 351-359. []
  3. Cf. Paul CLAUDEL, Œuvre poétique, (éd. de Jacques Petit), (coll. « Bibliothèque de la Pléiade » ; 125), Paris, N.R.F., Gallimard, 1967 [or. 1957], p. 421-422. []
  4. Titre emprunté à Ps 64, 12 (Vulg.) : « Benedices coronæ anni benignitatis tuæ, et campi tui replebuntur ubertate. » []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *